Le Perroquet les Dindons Raymond de Belfeuil (19ème siècle)

Un Perroquet,
Qui ne manquait
Point de caquet,
Se croyait pétri d'éloquence.
Trois dindons l'écoutaient ; c'était plaisir à voir
Ce qu'on lui donnait d'importance,
Et jusqu'où par surcroît il poussait l'insolence.
A de plus forts que lui
Il s'attaquait de préférence;
Mais un sot fut toujours bouffi de suffisance.
C'était ainsi jadis, c'est de même aujourd'hui.
D'un perroquet pourtant bien mince est la science :
Il est si loin d'être érudit
Qu'il ne peut exprimer que ce qu'un autre a dit.

Ce perroquet me fait penser à certains hommes
Avec lesquels il faut compter ;
Car ils trouvent encor dans le siècle où nous sommes
Des dindons pour les écouter.

Fable 34