Le Chien, le Dromadaire et le Crabe Fables Sénégalaises

Un Chien, conducteur d'un troupeau,
Voulait forcer un Dromadaire
A passer un bras de rivière.
Le vaisseau du-désert, sous ce rocher nouveau,
Refusait de se mettre à l'eau.
Le Chien jappait, courait, faisait mille gambades
Et recevait maintes ruades,
Sans le faire avancer d'un pas.
Un Crabe dit, en voyant ces débats
« Tu sais mal ton métier, compère ;
Moi, je veux te montrer à sortir d'embarras.
Une corde pendait du nez du Dromadaire
Le Crabe la saisit et l'entraîne dans l'eau.
Le quadrupède suit aussi doux qu'un agneau.
Il risque un pied, puis deux, fait un pas en arrière,
Et puis la bosse tout entière,
Conduite ainsi par le naseau,
Finit par passer le ruisseau.

En Afrique
Un Crabe est donc bien fort ? Non, non,
Je m'explique
C'est en quoi la fable a du bon.
En deux mots voici la leçon
Qu'elle indique

Des gens trouvez le faible, et puis vous les menez
Par le nez.

Fable 9


Notes personnelles : La fable peut être compris tout à fait différemment et rendre caduque la morale édictée avec un peu de violence par l'auteur.