Les trois Sages Antoine Bret (1717 - 1792)

Trois Sages, le premier Persan,
L'autre Indien et le troisième de Grèce,
Discutaient devant Nouskirvant
De plus fâcheux état de notre humaine espèce,
Le Grec ne trouva rien de pris
Que l'indigente et l'infirme vieillesse.
L'Indien appuya sur les maux inouïs
Que sur un grabat de souffrance,
Endurait un malade avec impatience
Que restait-il au Persan à trouver ?
Le plus cruel des maux que l'on puisse éprouver,
L'affreux remord et les couleuvres ;
L'instant où finit notre sort,
Où l'on voit approcher la mort,
Sans l'escorte des bonnes œuvres.

Fables orientales, fable 10