Le Riche et le Savant

A. V. Coustard de Nerbonne (19ème)


— A quoi vous sert tout ce fratras
De livres, d’écrits, de science ?
L’argent rend seul heureux les hommes ici-bas,
Disait un gros richard, marquis de Carabas,
Sot, ignorant, plein d’arrogance.
— Votre sort, il est vrai, répond modestement
Le savant,
Brille plus que le mien. Chacun vous porte envie,
Votre or vous donne douce vie.
Oui, mais la mort viendra. Quand vous ne serez plus,
Qui donc recherchera d’où sortent vos écus ?
Ainsi qu’eux, votre nom roulera dans l’espace,
Nul n’en suivra la trace.
Viennent quelque cent ans, peut-être verra-t-on
Votre or payer mon livre, au poids dans la balance,
Et ce fratras poudreux de mon humble science
A vos petits neveux révèlera mon nom.

Récréation des adolescentes, dialogues, proverbes, fables, contes, etc…